samedi, janvier 28, 2023
HomeActualités médicalesQu'est-ce que l'échographie ?

Qu’est-ce que l’échographie ?

A quoi ça sert l’échographie ?  

L’échographie est un procédé d’imagerie médicale qui utilise les ultrasons (vibration sonore imperceptible à l’oreille de l’homme) à l’aide d’un échographe, pour visualiser l’intérieur du corps humain. L’ultrason se propage de façon linéaire dans une structure homogène, sa trajectoire peut-être est altérée en fonction de la densité et la rigidité du milieu parcouru. Lorsqu’un obstacle est rencontré, les ondes ultrasonores renvoient un écho qui est mesuré et analysé par l’échographe. On réalise alors des images transversales sur tous les plans, et on analyse les images en temps réel. Cet examen est généralement indolore et est réalisé par un médecin échographiste (radiologue ou autre spécialiste).                                                                                                                                         

Ce principe tient pour toutes les échographies obstétricale, pelvienne, prostatique, rénale, thyroïdienne, abdominale, mammaire et cardiaque.

Il est possible d’associer l’échographe à un écho Doppler (appareil qui fonctionne de la même manière que l’échographe et qui permet de mesurer les flux sanguins, veineux ou artériels) pour déceler certaines anomalies comme les thromboses, une maladie cardio-vasculaire, un possible dysfonctionnement thyroïdien, etc.  

 

Que peut-on trouver dans une salle d’échographie ? 

Quel que soit le type d’échographie le principe reste le même, on applique un gel froid est appliqué sur la peau afin d’améliorer le contact avec la sonde. Le praticien vous demandera de vous tourner sur le côté, d’inspirer, de respirer profondément ou de retenir votre souffle. La salle où se déroule l’examen échographique est composé de :  

  • Un écran vidéo avec images en direct. 
  • Un panneau de contrôle composé de plusieurs boutons et applications. 
  • Un système informatique qui convertit le délai entre la transmission et la réception des ultrasons en une image. 
  • Une sonde qui permet l’émission et la réception d’ondes ultrasonores. 

La gynécologie elle, se concentre sur l’échographie obstétricale, pelvienne, abdominale et endovaginale. Effectivement, l’échographie gynécologique concerne les organes pelviens de la femme, particulièrement l’utérus, les ovaires, les trompes de Fallope, la vessie, le cul-de-sac de Douglas et tout ce qui pourrait avoir une incidence sur le bassin, sauf la grossesse.

 

L’échographie obstétricale  

L’échographie obstétricale est un examen qui permet de faire un suivi de grossesse (le développement du fœtus, du placenta et du cordon ombilical). Ainsi, on peut détecter assez rapidement une potentielle anomalie du bébé comme la trisomie 21.  L’échographie obstétricale détermine aussi la date exacte à laquelle la grossesse à débuter, le sexe, le nombre de fœtus, la taille de ses membres et sa croissance. A travers cet examen, on vérifie de manière précise le bon développement du fœtus. Chaque trimestre de la grossesse impose une échographie obstétricale.  

N’hésitez pas à consulter notre article sur les Journées de l’imagerie de la femme et du foetus (JIFF) afin de vous renseigner sur les nouvelles techniques en échographie obstétrique. 

L’échographie pelvienne  

Cette échographie permet de photographier la région pelvienne (le bassin). De manière à observer les ovaires l’utérus et la vessie chez la femme. Ce même examen peut être réalisé sur l’homme afin d’observer la vessie et la prostate. L’examen est réalisé sur une vessie pleine et, associé au Doppler, permet également la visualisation des artères et veines iliaques.                                                  Pourquoi faire une échographie pelvienne ? Chez la femme, une échographie pelvienne peut s’avérer nécessaire pour explorer un symptôme gynécologique. Elle se fait à la suite de saignements anormaux, douleurs, difficultés à procréer et autres irrégularités du cycle menstruel. Elle aide aussi à diagnostiquer certaines infections, tumeurs, fibromes ou encore l’endométriose. Cependant, il faut quand même rappeler que l’échographie seule n’est pas tout à fait fiable. Il faut parfois pousser les examens jusqu’à l’IRM pour déceler le réel problème.  

L’échographie endovaginale  

L’échographie endovaginale est un test indolore qui permet d’examiner des organes spécifiques du corps humain et d’anticipée tout éventuel problème. Cet examen permet une visibilité optimale sur les ovaires afin de repérer facilement les kystes et les petits fibromes. Ce type d’examen donne la possibilité de veiller à ce qu’il ne reste rien dans l’utérus après une fausse-couche ou un curetage ou encore de diagnostiquer rapidement les grossesses et assurez-vous qu’elles se trouvent dans la bonne position. En outre, l’échographie endovaginale visualise le col de l’utérus, l’utérus et les ovaires.  

 

Fournissez-vous dès maintenant en matériel et consommable d’échographie chez Gyneas la référence du matériel gynécologique en France. Nous disposons des meilleurs échographes et sondes échographiques disponibles sur le marché et de consommable échographie indispensable.  

 

 Commandez votre matériel gynécologique dès maintenant sur notre site Gyneas

RELATED ARTICLES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -
Google search engine

Most Popular

Recent Comments