lundi, septembre 25, 2023
HomePour les patientesMarc Rozman Gynécologue obstétricien, le stérilet

Marc Rozman Gynécologue obstétricien, le stérilet

Marc Rozman Gynécologue obstétricien, nous dit tout sur le stérilet !

Tout ce que vous voulez savoir sur le stérilet sans oser le demander…

– « Madame, et si nous abandonnions la pilule pour une contraception mécanique ? ». (Nous parlerons plutôt de dispositif intra utérin, ou DIU, que de stérilet).

– « Un stérilet ! Moi… Jamais. »

Si la contraception mécanique vous angoisse, c’est que vous ne la connaissez pas ! Pourtant, en France, plus d’un million de femmes a déjà adopté la contraception dite « mécanique ».

Partons en voyage autour du monde et découvrons la contraception chez nos voisines…

Les américaines l’utilisent depuis des dizaines d’années, ainsi que les femmes des pays de l’est et les asiatiques. Proposez la pilule à une japonaise et soyez certaine qu’elle la refusera. Elle préfèrera conserver son stérilet ! Contrairement aux idées reçues, dans le monde, le stérilet est utilisé par un bien plus grand nombre de femmes que la pilule contraceptive.

Le stérilet date de l’antiquité.

À l’époque des grandes caravanes qui traversaient les déserts, les chamelles gravides refusaient d’avancer et ralentissaient l’ensemble des convois. Les bédouins ont donc pris l’habitude de placer un petit caillou à l’intérieur de leur utérus. Ainsi, aucune grossesse n’était possible…et chamelles et chameaux avançaient de concert. Dans l’Egypte des pharaons, l’ancêtre du stérilet était un anneau en or.

Aujourd’hui, on distingue deux sortes de stérilets :

stérilet

➢ Le plus répandu est le stérilet au cuivre, constitué de plastique en forme de T ou d’ancre, mesurant 4 cm et dont la partie principale est entourée d’un très fin fil de cuivre.

Comment ça marche ? Le fil de cuivre bloque les mouvements des spermatozoïdes…et le plastique empêche l’implantation d’un œuf dans la cavité utérine.

➢ Le stérilet hormonal est également en forme de T, est doté d’un très mince réservoir de progestérone. De très infimes doses d’hormone sont libérées dans la cavité utérine, bloquant le développement de la muqueuse utérine appelée endomètre. Il en résulte pour celles qui ont choisi ce DIU, des règles très peu abondantes, voire inexistantes, ce qui améliore la qualité de vie.

Comment ça marche ? L’hormone progestérone altère la pousse de la muqueuse et épaissi la glaire.

Toutes les femmes en âge de procréer peuvent bénéficier de ce mode de contraception…y compris celles qui n’ont jamais été enceintes. (Contrairement aux idées reçues). Après une naissance, on attendra deux mois pour le poser.

Quant aux contre-indications, elles sont très rares : grossesse ou suspicion, anomalie de la forme de l’utérus, tumeur gynécologique, saignements sans diagnostic, Infection gynécologique, ou enfin allergie au cuivre, ce qui s’avère encore plus rare.

C’est votre gynécologue, une sage-femme, voire votre médecin généraliste qui prescrira et installera votre dispositif intra-utérin. Il se pose dans les 7 jours qui suivent l’arrivée des règles car le col de l’utérus s’entre ouvre à ce moment très légèrement. Au contraire de ce que l’on pense généralement l’installation de votre DIU peut être désagréable, mais rarement douloureuse.

On ne sent pas le stérilet lorsqu’on fait l’amour car il est placé dans la cavité utérine et que l’acte d’amour se fait dans la cavité vaginale, à moins fil ne gêne votre partenaire, auquel cas votre médecin le raccourcira.

Alors qu’attendez-vous pour adopter la contraception mécanique ? Une fois en place vous serez tranquille pour une durée de 3 à 5 ans. Finis les oublis de pilule !

Enfin, notez que les effets secondaires sont très rares même s’il convient de les mentionner : – Règles abondantes et longues. – Douleurs si le DIU est mal positionné. – Rares cas de grossesses. – Rares cas de grossesse extra- utérines.

En somme, pour toutes celles qui oublient leur pilule contraceptive, comme pour celles qui n’ y ont pas le droit, le stérilet, l’essayer, c’est l’adopter !

Dr Marc Rozman / Gynécologue-obstétricien.

RELATED ARTICLES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -
Google search engine

Most Popular

Recent Comments